En quelques mots


De la récolte à la mise en bouteille, la production du vin doit passer par plusieurs étapes, constituant ainsi ce qu’on appelle « vinification ». Naturellement, le raisin est l’ingrédient de base pour fabriquer du vin et il en faut au moins un kilo pour remplir une bouteille de 1 litre. Comme chaque vigne a une saveur et un parfum qui lui est propre, le vin obtenu différera donc d’un producteur à un autre. Toutefois, les procédés de fabrication sont généralement les mêmes.

Les principales étapes


La première étape consiste à fouler les raisins pour en extraire le jus. Auparavant, ils étaient placés dans un grand bac, puis écrasés avec les pieds, mais de nos jours, il existe des broyeurs, également appelés « fouloires », qui se chargent de faire l’ensemble du travail. La fermentation est une étape cruciale qui commence à partir du moment où les grains de raisin sont écrasés. En effet, après le foulage, on obtient un liquide épais ou moût qui sera placé dans une cuve de fermentation pendant 1 à 5 semaines afin d’obtenir un composé alcoolique et riche en chaleur ainsi qu’en gaz carbonique. Il faut savoir que la période de fermentation du vin rouge est plus longue que celle du vin blanc et du vin rosé. S’ensuit l’écoulage qui consiste à récupérer le « vin de goutte » qui n’est autre que le liquide qui sort de la cuve et le « vin de presse » constitué de grappes, de pulpes et de résidus. Les deux produits sont mélangés, puis placés dans un tonneau pour accélérer leur maturation. Ensuite, on récupère les grosses particules et on ajoute de la gélatine ainsi que du blanc d’œuf au vin. Ce procédé s’appelle le « collage ». Ce n’est qu’après que le vin est filtré et mis en bouteille ou en tonneau.

CONTACT


Remplir les champs obligatoires

Message envoyé. Merci !

Cave de Vire Bourgogne

Copyright Cave de Vire Bourgogne 2017